La ville célinienne : paradigme d’un imaginaire linguistique et culturel