Langages révoltés (la « petite musique » de la littérature). Étude de cas : L.-F. Céline, extrait de Guignol’s band I